Mi-septembre. Ce n'est pas la meilleure période pour espérer voir des oiseaux. Les migrateurs ne sont pas encore là.

Aussi, l'étang est calme quand nous arrivons. La surface de l'étang est verte, tant il a fait chaud cet été et peu d'eau quitte l'étang. Quelques grèbes huppés - une quinzaine au plus - . Des cris incessants: ce sont de jeunes grèbes huppés qui harcèlent les adultes dès que ceux-ci sont en surface pour obtenir du poisson. Un jeune pour chaque adulte. Les adultes sont en train de pêcher mais sur une quarantaine d'essais (pour deux grèbes suivis), seuls deux ont été couronnés de succès. Et, les adultes ne donnent rien aux jeunes.

18092018-IMG_4755

une jeune grêbe huppé

un grêbe huppé adulte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant même de l'avoir aperçu, un héron cendré s'envole près de nous (50 mètres au moins) pour aller se poser à l'autre bout de l'étang.

26092018-IMG_4776

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26092018-IMG_4777

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le reste de notre visite, pas grand chose à se mettre sous la dent, à part ce troglodyte, minuscule boule de plumes qu'on entend plus souvent qu'on ne le voit. Et pas facile de le photographier dans les fourrés où il se plait.

26092018-IMG_4772